fbpx
S'inscrire
Contact

EXPERTS EN LANGUES &
PROJETS EUROPÉENS

Notrede métier :
les langues et la mobilité européenne

Home » TCF TP

Le TCF tout public s’adresse à toutes les personnes âgées d’au moins 16 ans dont le français n’est pas la langue maternelle et qui souhaitent, pour des raisons scolaires (étudiants, futurs étudiants, stagiaires, etc.), professionnelles (salariés ou futurs salariés, etc.) ou personnelles, faire évaluer leur niveau de français.
Le TCF est le test de niveau linguistique du ministère français de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports. Il évalue les compétences en français langue générale des personnes dont la langue maternelle n’est pas le française.

Nous pouvons confirmer la passation de l’examen si nous avons un minimum de 3 personnes inscrites pour la même date

  • Examen : 26/05/2023 – Fin des inscriptions le 27/04/2023 à 16h
  • Examen : 29/09/2023 – Fin des inscriptions le 05/09/2023 à 16h

L’inscription se fait à ALFMED.

Vous obtiendrez votre attestation 4-5 semaines après avoir passé votre test. Vous devrez retirer votre attestation directement dans le centre dans lequel vous aurez passé les épreuves du TCF TP : à ALFMED muni de votre pièce d’identité. Si ce n’est pas vous qui venez récupérer l’attestation, la personne doit présenter sa pièce d’identité ainsi que celle du candidat. Si le candidat ne peut pas venir récupérer l’attestation, il doit fournir une lettre recommandée déjà payée avec l’adresse postale, afin que le centre lui envoi l’attestation.

Votre attestation aura une durée de validité de 2 ans à partir de la date de délivrance des résultats.
Attention ! Un seul exemplaire de votre attestation vous sera délivré. Il est donc recommandé de conserver une copie de votre attestation.
En cas de résultats insuffisants, vous pouvez vous représenter au TCF TP . Cependant, vous devrez attendre un mois entre chaque passation du TCF, quelque soit la déclinaison concernée.

Ce TCF est composé de 3 épreuves obligatoires, présentées sous forme de questions à choix multiples (QCM) et de 2 épreuves complémentaires et facultatives, proposées sous forme d’exercices et que le candidat peut choisir de passer ou non en fonction de ses besoins :
1. Compréhension orale : Épreuve collective : 29 questions à choix multiple (4 choix de réponses, une seule réponse correcte), durée 25 min
2. Maîtrise des structures de la langue* : Épreuve collective : 18 questions à choix multiple (4 choix de réponses, une seule réponse correcte), durée 20 min
3. Compréhension écrite : Épreuve collective : 29 questions à choix multiple (4 choix de réponses, une seule réponse correcte), durée 45 min
4. Expression écrite : Épreuve collective : 3 exercices
5. Expression orale : Épreuve individuelle en face à face avec un examinateur : 3 exercices

Compréhension orale (obligatoire)

Ces questions testent les capacités à comprendre le français parlé, comme, par exemple :
• des mots familiers et des expressions courantes dans des situations de communication courante (dialogues, interviews, entretiens, discussions au téléphone, etc.)
• l’essentiel de messages et d’annonces simples et claires
• des informations portant sur des personnes, des faits ou des événements dans des émissions de radio ou de télévision sur l’actualité ou sur des sujets personnels ou professionnels
• des exposés traitant de sujets concrets ou abstraits
• tout genre de discours prononcé à un débit courant
Cette épreuve est constituée de questions à choix multiples (QCM). Pour chaque question, il y a 4 choix de réponse (A, B, C, D) mais une seule réponse est exacte.
ATTENTION : Chaque enregistrement n’est diffusé qu’une seule fois. La question est posée après l’écoute du document sonore

Compréhension écrite (obligatoire)

Ces questions testent les capacités à comprendre le français écrit, comme, par exemple :
• des noms familiers, des mots et des phrases très simples utilisés dans des situations de communication (messages et lettres amicales ou administratives)
• des informations contenues dans des documents courants (petites annonces, prospectus, menus et horaires, etc.)
• des informations portant sur des personnes, des faits ou des événements (lettres personnelles)
• des textes en langue courante relatifs à la vie quotidienne ou au travail
• des articles et des comptes rendus dans lesquels les auteurs prennent position sur des sujets concrets ou abstraits
• des textes factuels ou littéraires longs et complexes, des articles spécialisés
• des textes abstraits ou complexes extraits d’ouvrages, d’articles spécialisés

Cette épreuve est constituée de questions à choix multiples (QCM). Pour chaque question, il y a 4 choix de réponse (A, B, C, D) mais une seule réponse est exacte.

Maitrise des structures de la langue (obligatoire)

Ces questions testent les capacités à maîtriser les structures de la langue, des plus élémentaires aux plus complexes, en :
• repérant des erreurs de lexique ou de registre de langue
• choisissant l’équivalent d’une expression ou d’un terme grammatical
• choisissant les formulations correctes en fonction d’une situation de communication

Cette épreuve est constituée de questions à choix multiples (QCM). Pour chaque question, il y a 4 choix de réponse (A, B, C, D) mais une seule réponse est exacte.

Expression orale (facultative)

Cette épreuve teste les capacités à s’exprimer en français à l’oral et est composée de 3 tâches :
• Tâche 1 – Entretien dirigé sans préparation (2 minutes) : le candidat doit faire la preuve de sa capacité à échanger avec une personne qu’il ne connaît pas (l’examinateur)
• Tâche 2 – Exercice en interaction avec préparation (5 minutes 30 dont 2 minutes de préparation) : le candidat doit faire la preuve de sa capacité à obtenir des informations dans une situation de la vie quotidienne courante. Le statut de l’interlocuteur et du candidat sont précisés dans la consigne
• Tâche 3 – Expression d’un point de vue sans préparation (4 minutes 30) : le candidat fait preuve de sa capacité à parler de manière spontanée, continue et convaincante en répondant à une question choisie par l’examinateur

Dans cette épreuve, le candidat est évalué sur ses capacités à :
• parler de soi, de son environnement, familial et professionnel
• poser des questions adaptées à la situation de communication proposée
• donner son opinion et expliquer les avantages et inconvénients d’un projet, exprimer son accord et son désaccord
• présenter une argumentation claire et structurée dans un style approprié au contexte
• présenter de façon détaillée et structurée des sujets complexes, les développer et conclure

Expression écrite (facultative)

Cette épreuve teste les capacités à s’exprimer en français à l’écrit et est composée de 3 tâches :
1. rédaction d’un message pour décrire, raconter et/ou expliquer, adressé à un ou plusieurs destinataires, dont le statut a été précisé dans la consigne. Nombre de mots attendu : minimum 60 mots/maximum 120 mots
2. rédaction d’un article, d’un courrier, d’une note, … à l’intention de plusieurs destinataires pour faire un compte rendu d’expérience ou un récit. Comptes rendus et récits seront accompagnés de commentaires, d’opinions ou d’arguments, en fonction d’un objectif (ex : revendiquer, se réconcilier, …). Nombre de mots attendu : minimum 120 mots/maximum 150 mots
3. rédaction d’un texte (pour un journal, un site Internet, un collègue, un supérieur hiérarchique, …) qui compare deux points de vue portant sur un fait de société, exprimés dans deux documents. Le candidat donne son avis sur le thème traité dans les deux documents. Nombre de mots attendu : minimum 120 mots/maximum 180 mots

Dans cette épreuve, le candidat est évalué sur ses capacités à :
• communiquer un message de façon claire
• donner les informations demandées
• décrire, raconter, expliquer
• justifier un choix, une position, une décision…
• enchaîner des idées et faire preuve de cohérence dans son discours
• comparer deux points de vue
• exprimer son avis et l’argumenter
• utiliser un vocabulaire et des structures adaptés à la tâche demandée
• être capable de reformuler

Attention ! La copie d’expression écrite pourrait être évaluée « A1 non atteint » si :
• l’écriture n’est pas lisible (en cas de passation sur support papier)
• chaque tâche n’est pas réalisée avec le nombre mots exigé
• la production est hors-sujet
• une ou plusieurs tâches ne sont pas réalisées

Nous contacter
Entrainement au tcf
Manuel du candidat